Quand un héros de fiction tweete…

superhero-304713_640Dans le cadre des lectures cursives en 5e, nous avons, avec ma collègue de français, sélectionné un panel de titres très variés autour du thème du héros, autant sur la forme (romans, albums …) que sur le fond.

Effectivement, nous sommes parties du principe que sous le terme de héros, se cachait tout personnage fictif qui, pendant le récit, réussissait à changer le destin d’une personne ou d’une communauté, ou accomplissait, avec courage, des faits extraordinaires.

Une fois les lectures effectuées, s’est posée la question du « rendu » de lecture. La séance suivante en français va porter sur « Vivre en société, participer à la société ». Proposer un « rendu » de lecture associé à la découverte d’un réseau social nous a semblé être une bonne transition entre les deux points du programme.

20170216_171756

Nous avons donc décidé de mener deux séances. 

  • Une première permettant aux élèves de découvrir le réseau social Twitter, son fonctionnement. Pendant cette séances, les élèves ont, après une réflexion sur l’identité numérique, imaginé le profil de leur héros : que peut-on dire, publier… ? Fiche élève : mon_heros_tweete
  • La deuxième séance, plus pratique, a amené les élèves à écrire chacun huit tweets, chacun respectant la nomenclature propre à ce réseau (140 caractères, hashtags, etc…) ainsi que le droit d’auteur. En amont, un compte classe a été créé dont le profil a fait l’objet d’un débat, chacun proposant des idées pour le pseudo, les photos de bannière, de profil ainsi que pour le texte de présentation. Fiche élève : nos_heros_tweetent

Illustrations : image libre de droits (Pixabay) + photographie personnelle

Ulysse fait un long voyage en AP 6e

ulysses-147003_1280Je participe à l’AP français-6e sur quelques semaines. Cela me permet de travailler, en collaboration avec mes collègues disciplinaires, la recherche documentaire (à partir des 5 W), la rédaction d’un texte informatif et le droit d’auteur, en particulier pour tout ce qui est ajout iconographique.

Le sujet, imposé par mes collègues car intégré dans leur progression, me convient et surtout est parfaitement adapté à ma séquence IRD : le voyage d’Ulysse.

Voici le descriptif des trois premières séances :

Séance 1 : découverte des 5 W à partir d’une page documentaire sur Ulysse extraite d’un magazine. Rédaction d’un texte informatif sur Ulysse à partir des informations ainsi glanées.

Page documentaire :  mq-20-le-voyage-d-ulysse-dans-l-odyssee       

Fiche élève :  sequence1_5w

Séance 2 : recherche d’informations, toujours avec la méthode des 5 W, sur un personnage en particulier rencontré par Ulysse lors de son voyage. Les informations sont à récoltées sur deux sites préalablement sélectionnés et doivent être copiées-collées sur un document de collecte numérique. Rédaction d’un texte informatif à partir de ce document de collecte.

Fiche élève : sequence2_les_rencontres_d_ulysse

Séance 3 : recherche iconographique (travail autour du droit d’auteur, des licences d’utilisation) pour illustrer le texte informatif. L’image doit obligatoirement représenter une oeuvre d’art, donc elle doit être accompagnée de son cartel, notion supplémentaire à aborder.

Fiche élève : sequence3_illustration

L’objectif final est, une fois tous les textes informatifs finalisés et illustrés, de constituer une exposition récapitulant les étapes les plus importantes du voyage de retour d’Ulysse vers Ithaque (charte graphique).

Illustration : image libre de droit, pixabay

Je couvre ma nouvelle

p1050092Pour accompagner la lecture de la nouvelle fantastique d’Alphonse Daudet, Wood’stown (ici), j’ai proposé à ma collègue de français une courte séance (je_couvre_ma_nouvelle) reprenant les notions suivantes :

  • éléments figurant sur la première de couverture, en particulier le rôle d’une collection et l’importance de son nom.
  • droit d’auteur et copyrights.

Les élèves ont simplement eu à créer, à partir d’une maquette la première de couverture de leur nouvelle. Voici quelques unes de leurs productions : 1 / 2 / 3  / 4 / 5 / 6 / 7

Photographie personelle

Pour faire un livre « monstrueux » !

pour-faire-un-livreEn accompagnement de l’emprunt d’un récit (conte, album, roman) dont un des personnages principaux est un monstre, j’ai proposé à ma collègue de français de travailler sur la chaîne du livre avant de faire faire aux élèves leur propre livre au format in-octavo.

La première étape du travail s’appuie sur le magnifique documentaire Pour faire un
livre d’ Alain Serres et Solenne Larnicol (Ed.Rue du Monde) disponible au CDI. Voici la fiche élève (pour_faire_un_livre_6e) avec son corrigé (corrige).

Quant à la deuxième étape, la fabrication du livre (http://www.pour-enfants.fr/video/mini-livre.htm), elle va permettre de vérifier la lecture de chaque élève car, sur chaque page, doivent apparaître des éléments connus qu’après lecture, y compris l’opinion. Fiche élèveje_mets_mon_monstre_en_livre

Voici quelques productions d’élèves exposées au CDI (accrochées au plafond avec du fil de pêche et des trombones) :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Méthodologie et AP 6e

accpersonnaliseNe bénéficiant plus de l’heure « Info-documentation » inscrite à l’emploi du temps des élèves de 6e, réforme oblige, j’ai répondu à l’invitation de mes collègues disciplinaires. J’ai ainsi intégré l’équipe de l’A.P. 6e, constituée de deux professeurs de mathématiques, deux professeurs d’histoire-géographie, d’un assistant pédagogique et donc … de moi-même.

Pendant ce premier trimestre, l’accent a été mis sur la méthodologie. Voici quatre séances que j’ai personnellement conçu autour de l’info-documentation :

  • Découverte du CDI. Mon objectif = comprendre ce qu’est un CDI, quelles en sont les principales ressources.(a_la_decouverte_du_cdi)
  • Les ordinateurs au collège. Mon objectif = comprendre les répertoires disponibles via le réseau et donc savoir correctement enregistrer un fichier + relecture de la charte. (les_ordinateurs_au_college_6e)
  • Les clés du manuel. Mon objectif = comprendre les clés du livre documentaire via un parallèle avec les manuels. Connaître et savoir utiliser une table des matières, un index et un glossaire.(cles_du_manuel_6e)
  • Le dictionnaire. Mon objectif = améliorer la manipulation de l’outil. Savoir s’y repérer et lire un article.(dictionnaire_6e)

A noter une grande différence par rapport à l’an dernier où des séances similaires auraient pu être menées. L’AP étant en barette pour trois groupes (encadrés chacun par deux adultes), je n’ai pas mené personnellement ces séances. Il a donc fallu être très précise dans leur conception afin que mes collègues soient autonomes dans leur mise en place, y compris pour la découverte du CDI.

Illustration : ©Education Nationale (http://www.ac-grenoble.fr/)

Les mots maléfiques des Ulis

p1040954Les unités localisées pour l’inclusion scolaire (ULIS) permettent l’accueil dans un collège ou un lycée d’un groupe d’élèves présentant le même type de handicap. A ce titre, le collège accueille en son sein un groupe d’une quinzaine d’élèves dont les compétences ne leur permettent pas l’intégration en Segpa.

Leur professeur des écoles m’a demandé de les recevoir au CDI, lieu qu’ils fréquentent rarement et qu’elle souhaitait leur faire découvrir. Nous avons donc décidé de leur proposer une séance « cool », leur donnant une image positive et attrayante du lieu. Leur handicap, hélas, leur empêchant une réelle autonomie dans la recherche de document ou la lecture cursive, nous avons opté pour une lecture à voix haute du court roman de Audren, Les mots maléfiques (Ici). Dans ce récit, un jeune garçon arrive à supporter la maladie et l’hospitalisation de sa mère en rayant de son vocabulaire quotidien tous les mots commençant par « Ma », comme « maladie ».

A la fin de la lecture, nous avons demandé aux élèves de nous citer leurs mots « maléfiques »  (ils ont choisi danger, poussière et hôpital) et d’imaginer tous les mots de leur quotidien qu’ils ne pourraient plus utiliser. A partir des mots listés, j’ai réalisé des affiches avec Tagxedo qui seront affichées dans leur salle de cours.

L’objectif de la séance était très simple, donner envie aux élèves de revenir sur leur temps libre. Vérification au retour des vacances !

Illustration : photographie personnelle

@les4Alisent : les catégories de tweets

imageCet article a pour objectif d’aider les followers du compte des 4es Segpa (@les4Alisent) à se retrouver dans tous les tweets des élèves.

Voici donc un récapitulatif des catégories dans lesquelles sont classés les tweets. Un lien vers cet article sera partagé à chaque changement de titre lu en classe.

    • #Dico : l’élève définit un mot nouveau ou incompris. Travail avec le dictionnaire papier puis le dictionnaire en ligne (possibilité d’intégrer un lien vers un site).

    • #Portrait : l’élève décrit un personnage. Permet de travailler l’explicite (description physique) et implicite (le caractère).

    • #Action : l’élève associe un verbe au récit et justifie son choix. Permet de développer son lexique et de travailler l’argumentatif.

    • #Pitch : l’élève résume l’intrigue.

    • #JeComprends : l’élève explicite un point du récit pour faciliter sa compréhension.

    • #Critique : l’élève émet une critique, positive ou négative. Permet de travailler l’argumentatif.

    • #Extrait : l’élève choisit une citation et la situe dans l’histoire.

    • #Paratexte : l’élève est invité à chercher des informations sur l’auteur, l’illustrateur, l’éditeur …

    • #Genre : l’élève indique le genre littéraire et justifie sa réponse.

    • #Artiste : l’élève doit créer un dessin ou une œuvre en lien avec le texte lu. Permet de travailler la graphie et la conceptualisation.

Merci de vous intéresser au travail de nos twittos !

Illustration : https://www.flickr, auteur : Jurgen Appelo